Dimanche 24 septembre 2017; 8h 45min. 54sec   
 

Accueil
Recherche
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
ANTHROPO A TOULOUSE
ETHNO-INFO
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
MASTER 1 (2016-2017)
MASTER 2 (2016-2017)
INFOS MEMOIRES M1-M2
SEMINAIRES EHESS
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
SITE PERSONNEL
DE DOMINIQUE BLANC
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
PUBLICATIONS
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
En Anthropologie
Traductions Anthropo
Traduct. Littéraire
RITES SCOLAIRES
Children agency
Sur le Bizutage
Bizutages Normaliens
MĂ©moire du rite
RITE ET ECRITURE
Rites d'Ă©criture
Le temps des cahiers
Etnografia escritura
RITE HISTOIRE MEMOIR
Fiesta y historia
FĂȘte-Ecrit-Histoire
Rite et Histoire
SAVOIRS
Quelle ethnographie?
IDENTITES
RĂ©gionalismes
Regional Nationalism
FrontiĂšres-Langues
Ecriture du local
PoĂšte d'oc
ANTHROPO ET CALCUL
Numérations primiti
Ethnomathematics
Calcul Illettrés
Calculateur prodige
ENFANCES
Enfants sauvages...
... enfants savants
Enfants ouvriers
PETITES ECOLES
MaĂźtres d'Ă©coles
Conflits scolaires
1ers Apprentissages
Jeux traditionnels
LITTERATURE
Delibes en Francia
Delibes Universal
ENSEIGNEMENT
Ethno de l' Europe
Sélection de sites
Contact
Statistiques
Infos légales

 

 

 


PRESENTATION ET SOUTENANCE DES MEMOIRES 

__________________________________________________________________

INFOS SOUTENANCES ET NORMES MEMOIRES
__________________________________________________________________




SOUTENANCES DES MEMOIRES DE M1 ET DE M2

DATES LIMITES DE SOUTENANCE DES MEMOIRES

La notion de "session" n'a plus de sens pour la soutenance des mémoires
Ce qui importe ce sont les dates limites

DATES LIMITES DE SOUTENANCE DES MEMOIRES DE M1 :

Fin juin - début juillet
Avec possibilité de soutenir début septembre à condition de déposer son mémoire le 1er septembre et de soutenir (aprÚs avis et corrections de la personne dirigeant le travail) avant la période des inscriptions en M2.

DATES LIMITES DE SOUTENANCE DES MEMOIRES DE M2 :

Fin juin - début juillet
puis jusqu'au 30 septembre

ATTENTION : SEULE LA PERSONNE QUI VOUS SUIT PEUT DECIDER DE LA DATE ET DU JURY
Certains chercheurs partent sur leur terrain avant la fin juin ou ne sont pas revenus début septembre. Il est urgent que vous discutiez dÚs maintenant des dates et modalités de soutenance directement avec votre directeur/directrice.

POUR LES CANDIDAT.E.S A UN CONTRAT DOCTORAL (Allocation de recherche)

Les soutenances ont lieu le mĂȘme jour devant un jury commun Ă  tous les candidat.e.s (dans l'ordre alphabĂ©tique des candidat.e.s).

Le dossier de candidature à un contrat doctoral sera déposé à la mi-juin Il comprendra obligatoirement :
- Le mémoire de master 2
- Un projet de thÚse rédigé (+ une bibliographie), accepté par le ou la futur(e) directeur/trice de thÚse
- Un CV complet retraçant le parcours et les qualifications de l'étudiant.e
(Des informations plus précises seront envoyées aux candidat(e)s déclarés le moment venu)

POUR LES AUTRES CANDIDAT.E.S

Les dates sont Ă  fixer avec la personne qui dirige la recherche
Les mĂ©moires doivent ĂȘtre dĂ©posĂ©s une semaine avant la date de soutenance

PV DE SOUTENANCE ET DEPOT DES MEMOIRES

- Un PV doit ĂȘtre Ă©tabli pour toute soutenance. Il doit ĂȘtre signĂ© par tous les membres du jury et remis au secrĂ©tariat du master immĂ©diatement aprĂšs la soutenance.

- Les mémoires définitifs du master (mémoires de M2) doivent faire l'objet d'une procédure de dépÎt en bibliothÚque dont les détails seront fournis par écrit avec le formulaire de PV de soutenance retiré au secrétariat.

__________________________________________________________________

RAPPORTS ET DIFFERENCES ENTRE LES MEMOIRES DE M1 ET DE M2
_________________________________________________________________

Une précision importante sur le rapport entre les mémoires de M1 et de M2.
En principe, ces mĂ©moires doivent traiter le mĂȘme sujet mais ils le feront de façon inĂ©galement complĂšte ou approfondie.

- Le mĂ©moire de M1 doit comporter 40 pages (50 au plus). Il doit contenir une prĂ©sentation de l'objet Ă©tudiĂ©, de son inscription gĂ©ographique et, si besoin, historique, de la mĂ©thodologie adoptĂ©e, des questions auxquelles le mĂ©moire va tenter de rĂ©pondre, du point de vue choisi pour aborder l’objet. Il doit ensuite prĂ©senter certaines des donnĂ©es recueillies et en donner une premiĂšre analyse. Ces donnĂ©es peuvent avoir Ă©tĂ© recueillies sur un terrain au sens classique du terme ou dans des sources livresques.

- Le mémoire de M2 complÚtera ce premier travail. Il comportera une centaine de pages (pas moins de 100, pas plus de 120)

Il n'est pas possible de donner une rĂšgle dĂ©terminant le contenu de l'un et l'autre mĂ©moire dans le dĂ©tail. Quelques possibilitĂ©s de "rĂ©partition" de la matiĂšre entre les deux mĂ©moires : le M1 peut prĂ©senter une premiĂšre approche de l'objet reposant sur des sources Ă©crites et le second la complĂ©ter par une enquĂȘte de terrain ; le M1 peut prĂ©senter une partie du terrain, le M2 prĂ©sentant des aspects non traitĂ©s dans le 1er mĂ©moire ; le M1 peut prĂ©senter un premier terrain et le M2 un second, mais toujours sur le mĂȘme objet.
Cela signifie que rien ne s'oppose, au contraire, Ă  ce qu’une partie des donnĂ©es ethnographiques, de l’analyse, voire de la rĂ©daction du M1 soit reprise dans le M2. Le M1 est en effet un “point d’étape”, en quelque sorte, d’un travail qui va trouver son aboutissement dans le mĂ©moire de M2. Il est cependant vivement dĂ©conseillĂ© de se contenter de faire du copier-coller, cela ayant souvent pour effet d’aboutir Ă  un texte incohĂ©rent.

Il est possible – mais ce n’est pas conseillĂ© - de changer de sujet (ou de terrain) entre le M1 et le M2. Cela ne peut Ă©videmment se faire qu’avec l’accord du directeur de recherche.

_________________________________________________________________



_________________________________________________________________

NORMES DE PRESENTATION DES MEMOIRES

_________________________________________________________________


1. Présentation et rédaction des mémoires

- La prĂ©sentation de la page de garde du mĂ©moire doit ĂȘtre rĂ©digĂ©e sur le modĂšle prĂ©sentĂ© ci-joint. Une illustration peut ĂȘtre placĂ©e en couverture, Ă  condition que les normes de la page de garde y soient respectĂ©es.

- Le mémoire est dactylographié, paginé et seul le recto des feuilles est utilisé (interligne 1,5 et corps 12 de préférence)

- La table des matiÚres est donnée au début. Les notes sont en bas de page et en numérotation continue du début à la fin du mémoire.

- Les parties, sous-parties, chapitres et sous-chapitres sont clairement prĂ©sentĂ©s et numĂ©rotĂ©s. Des illustrations (testes ou images soigneusement lĂ©gendĂ©s) peuvent ĂȘtre placĂ©es dans le texte ou dans des annexes numĂ©rotĂ©es.

- Le mĂ©moire doit ĂȘtre Ă©crit dans un français correct d’un point de vue syntaxique et sans fautes d’orthographe. C’est une condition sine qua non pour qu’il puisse ĂȘtre soutenu.

2. Citations

- On peut ĂȘtre amenĂ© Ă  citer, soit des extraits d’entretiens, soit des textes (travaux ou sources). Dans les deux cas :
Les citations courtes (une ligne ou deux) seront mises entre guillemets et incluses dans le texte ; les citations longues seront présentées en retrait, éventuellement en utilisant un caractÚre plus petit que celui du corps du texte.
L’auteur du tĂ©moignage oral ou celui du texte citĂ© sera mentionnĂ©. Il peut ĂȘtre, soit introduit avant la citation avec une formule du type : X a Ă©crit que
 ; selon X
 etc ; soit nommĂ© aprĂšs la citation : le nom sera mis entre parenthĂšses et, s’il s’agit de l’auteur d’un texte, on mettra aussi la date de publication et la page.
.
Sauf si l’on a demandĂ© expressĂ©ment Ă  ses informateurs l’autorisation de citer leur nom, ils seront dĂ©signĂ©s par un pseudonyme.

Ex. de citation d’un auteur. Selon C. LĂ©vi-Strauss (1962a, p. 115), dans le totĂ©misme : « ce ne sont pas les ressemblances, mais les diffĂ©rences qui se ressemblent »
Autre possibilité : Dans le totémisme : « ce ne sont pas les ressemblances, mais les différences qui se ressemblent » (Lévi-Strauss 1962a, p. 115).

Si l’on cite plusieurs fois le mĂȘme auteur Ă  la suite, il n’est pas nĂ©cessaire de rĂ©pĂ©ter la date ; il suffit de mettre op. cit.

Ex. « On comprend enfin que les espĂšces naturelles ne sont pas choisies parce que ‘bonnes Ă  manger’ mais parce que ‘bonnes Ă  penser’ » (LĂ©vi-Strauss, op. cit. , p. 132)

On peut ĂȘtre amenĂ© Ă  modifier une citation. La modification sera indiquĂ©e en mettant entre crochets le mot ou le groupe de mots ajoutĂ©s ou modifiĂ©s ; si l’on a coupĂ© un mot ou une phrase, on l’indiquera en mettant : [...] ou (...).

Ex. « On comprend [
] que [dans le totĂ©misme] les espĂšces naturelles ne sont pas choisies parce ‘bonnes Ă  manger’ mais parce que ‘bonnes Ă  penser’ » (LĂ©vi-Strauss, op. cit. , p. 132)

3. Bibliographie

- La bibliographie doit contenir uniquement les travaux (ouvrages, articles, sites internet etc.) qui ont Ă©tĂ© utilisĂ©s dans le mĂ©moire, c’est-Ă -dire ceux dont on a citĂ© des passages ou que l’on a rĂ©sumĂ©s, en totalitĂ© ou en partie.

- Les normes typographiques pour les ouvrages et articles sont les suivantes :

* Pour un livre personnel ou ou un livre co-signĂ© : nom de l’auteur ou des auteurs en majuscules, prĂ©nom (ou, du moins, initiale du prĂ©nom), date, titre en italique, lieu d’édition, maison d’édition, collection (le cas Ă©chĂ©ant).

Ex : JOUTARD, Philippe 1986. L’invention du Mont Blanc. Paris, Gallimard / Julliard, coll. « Archives ».

* Pour un ouvrage collectif : nom de l’auteur ou des auteurs qui ont dirigĂ© l’ouvrage, date etc.

Ex. : BONNIOL, Jean-Luc et CRIVELLO, Maryline (sous la dir. de) 2004. Façonner le passĂ©. ReprĂ©sentations et cultures de l’Histoire XVIe-XXIe siĂšcle. Aix-en-Provence, Publications de l’UniversitĂ© de Provence.

* Pour un article dans une revue : nom de l’auteur ou des auteurs, date, titre de l’article en graphie normale et entre guillemets, nom de la revue en italiques, pages oĂč se trouve l’article.

Ex. CHAMPAGNE, Patrick 1977. « La fĂȘte au village », Actes de la Recherche en Sciences Sociales, n° 17 / 18, p. 73-84.

* Pour un article dans un ouvrage collectif : nom de l’auteur ou des auteurs, titre de l’article en graphie normale et entre guillemets, nom de l’auteur ou des auteurs qui ont dirigĂ© l’ouvrage prĂ©cĂ©dĂ© de « in », lieu d’édition, maison d’édition, pages oĂč se trouve l’article.

Ex. VOVELLE, Michel 2004. « La crise d’une reprĂ©sentation : les jeux de la FĂȘte-Dieu » in BONNIOL, Jean-Luc et CRIVELLO, Maryline (sous la dir. de) 2004. Façonner le passĂ©. ReprĂ©sentations et cultures de l’Histoire XVIe-XXIe siĂšcle. Aix-en-Provence, Publications de l’UniversitĂ© de Provence, p. 17-36.

* Pour une monographie en ligne :

NOM, PrĂ©nom Date. Titre de l’ouvrage : sous-titre. [En ligne]. Lieu de publication, Ă©diteur, coll. « Titre de la collection », (date de mise en ligne). DisponibilitĂ© et accĂšs. [Date de consultation].

Ex. :
DURUY, Victor 1878. Abrégé de l'histoire universelle. [En ligne]. Paris, Hachette. Disponible sur Gallica : http://visualiseur.bnf.fr/CadresFenetre?O=NUMM-61480&M=tdm [Consulté le 8 avril 2006].

Ex. d’une thùse en ligne
CONNALLY, Michael 2003. Les « bonnes femmes » de Paris : Des communautĂ©s religieuses dans une socitĂ© urbaine du bas Moyen Age. [En ligne]. ThĂšse de doctorat de l’UniversitĂ© LumiĂšre, Lyon 2. Disponible sur : UniversitĂ© LumiĂšre Lyon 2 (France) : http://demeter.univ-lyon2.fr:8080/sdx/theses/lyon2/2003/conn aly_m [ConsultĂ© le 8 avril 2006].

* Pour un article de revue en ligne :

NOM, Prénom Date. «Titre de l'article : sous-titre ». Titre de la revue. [En ligne]. Tome, n° du fascicule. Disponibilité et accÚs. [Date de consultation].

Ex. :
MIERS, Suzanne 2005. « Le nouveau visage de l’esclavage au XXe siĂšcle ». Cahiers d’études africaines. [En ligne]. N° 179-180. Disponible sur Revues.org : http://etudesafricaines.revues.org/document5598.html [ConsultĂ© le 8 avril 2006].

* Pour une contribution sur une page Web :

NOM, Prénom Date. « Titre de la contribution : sous-titre » in Intitulé du site. [En ligne]. (Date de mise en ligne). Disponibilité et accÚs [Date de consultation].

Ex. :
HUNSMANN, Moritz 2010. « L’écriture scientifique existe-t-elle ? » in Les aspects concrets de la thĂšse. [En ligne]. (Mis en ligne le 11 dĂ©cembre 2010). Disponible sur : http://act.hypotheses.org/564 [ConsultĂ© le 20 octobre 2014].

- Les auteurs sont classés par ordre alphabétique.

* Si l’on cite plusieurs travaux du mĂȘme auteur, il n’est pas nĂ©cessaire de rĂ©pĂ©ter son nom.

* Si l’on cite plusieurs travaux qu’un mĂȘme auteur a Ă©crits la mĂȘme annĂ©e, on mettra a, b, c etc. aprĂšs la date.

Ex. LEVI-STRAUSS, Claude. 1962 a. Le totĂ©misme aujourd’hui. Paris, PUF.
1962 b. La pensée sauvage. Paris, Plon.

- Pour les travaux sans nom d’auteur, placer le titre en tĂȘte et le faire entrer dans l’ordre alphabĂ©tique des rĂ©fĂ©rences.

Ex. 1 : Le roman de Renard 1967 (réed.). Paris, Gallimard, coll. « Classiques ».
Ex. 2 : Perspectives imaginaires 1988. Actes du Xe colloque de Pinsaguel, Toulouse, Editions de la Ville Rose.

_________________________________________________________________






 


  - Mentions légales | contact -