Lundi 15 juillet 2024; 19h 48min. 33sec   
 

Accueil
Recherche
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
RENCONTRES 2024
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
ETHNO-INFO
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
PUBLICATIONS
DE DOMINIQUE BLANC
zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
En Anthropologie
Traductions Anthropo
Traduct. Littéraire
RITES SCOLAIRES
Children agency
Sur le Bizutage
Bizutages Normaliens
Mémoire du rite
RITE ET ECRITURE
Rites d'écriture
Le temps des cahiers
Etnografia escritura
RITE HISTOIRE MEMOIR
Fiesta y historia
Fête-Ecrit-Histoire
Rite et Histoire
SAVOIRS
Quelle ethnographie?
IDENTITES
Régionalismes
Regional Nationalism
Frontières-Langues
Ecriture du local
Poète d'oc
ANTHROPO ET CALCUL
Numérations primiti
Ethnomathematics
Calcul Illettrés
Calculateur prodige
ENFANCES
Enfants sauvages...
... enfants savants
Enfants ouvriers
PETITES ECOLES
Maîtres d'écoles
Conflits scolaires
1ers Apprentissages
Jeux traditionnels
LITTERATURE
Delibes en Francia
Delibes Universal
ENSEIGNEMENT
Ethno de l' Europe
Sélection de sites
Contact
Statistiques
Infos légales

 

 

 


RENCONTRES RECENTES EN 2024 

__________________________________________________________________________________________________________________




LE 12 FEVRIER 2024 A 17h30

LIBRAIRIE OMBRES BLANCHES A TOULOUSE

Rencontre avec Giordana CHARUTY

Débat animé par Dominique BLANC

à propos de la réédition au éditions de l'ECLAT

de l'ouvrage de Clara GALLINI





LA DANSE DE L'ARGIA
fête et guérison en Sardaigne

traduit de l’italien par Giordana Charuty et Michel Valensi

postface (2023) de Giordana Charuty


En Sardaigne, l’argia (littéralement la ‘bariolée’) est le nom d’un animal mythique, fourmi ou araignée, dont la morsure provoque un état de possession. À force de musique, de danse et de dialogues poétiques avec l’argia, tout le village se mobilise pour identifier l’esprit féminin qui s’est emparé de l’homme en transe. Tour à tour petite fille que l’on berce, jeune fille en mal de fiancé, femme en proie aux douleurs de l’enfantement, veuve pleurant son mari défunt, le possédé est l’objet passif d’un rituel très étonnant de travestissement sexuel auquel la communauté se livre sans aucune gêne et où toutes les règles de partage des sexes sont abolies. Chants d’amour, danses licencieuses et gestes érotiques, lamentations hésitantes entre les pleurs et le rire, accouchements simulés, berceuses, tout est bon pour guérir le possédé qui change de sexe le temps du rituel, dans une mise en scène impliquant toute la communauté. Disparue depuis les années 50, l’argia est pourtant encore présente dans la mémoire collective d’une société où tradition et modernité continuent de s’affronter par-delà le vingtième siècle. « C’est en cela que ce voyage au cœur de la culture sarde, à la recherche des araignées de toutes les couleurs qui envahissent les hommes et parlent dans la langue des poèmes, est aussi un grand livre d’ethnologie et d’histoire culturelle. » écrivait Daniel Fabre dans Libération.

En appendice: « Contribution sociopsychiatrique à l’interprétation
de l’argisme sarde » par Giovanni Jervis & Michele Risso (1967).

Ecoutez les musiques et les chants de la danse de l'Argia, enregistrées par Diego Carpitella et Clara Gallini
sur le site des éditions de l'éclat : [lien]

______________________________________________________________________________________________________________________



 


  - Mentions légales | contact -